acide-alpha-lipoique-produit-pas-cher-etal-de-légumes-qui-sont-des-sources-d'acide-alpha-lipoiqueL’ Acide Alpha-Lipoïque (ou AAL):

L’acide alpha-lipoïque qui intervient dans la conversion du sucre en énergie est produit en très petite quantité par l’organisme humain. C’est également un antioxydant très puissant et qualifié d’antioxydant universel car étant soluble dans l’eau (hydrosoluble) et dans les graisses (liposoluble) il peut neutraliser de nombreux types de radicaux libres présents dans ces deux milieux. Enfin il permet de détoxifier notre organisme des métaux lourds comme le mercure, le cadmium ou l’arsenic.

Après la quarantaine sa présence dans l’organisme diminue et le phénomène s’accentue après 60 ans. Cette diminution apparaît aussi en cas de diabète, de cirrhose du foie ou de maladie du cœur. C’est pourquoi prendre un complément d’acide alpha-lipoïque peut avoir un impact bénéfique sur votre santé.

L’acide alpha-lipoïque peut être utilisé en prévention ou traitement des affections suivantes :

  • Diabète non insulinodépendant
  • Neuropathies
  • Cataractes
  • Troubles hépatiques (en utilisation conjointe avec le sélénium)
  • Troubles neurodégénératifs (Alzheimer, Parkinson)
  • Athérosclérose
  • Troubles de la mémoire
  • Lipodystrophie

Des résultats prometteurs d’études en laboratoire permettent de penser que l’acide alpha-lipoïque réduit la production de VIH par les cellules en diminuant les quantités de radicaux libres et peut-être aussi en entravant directement le mécanisme de réplication lui-même.
Si vous êtes sous médication, notamment pour hypothyroïdie, vous devez consulter votre médecin avant de consommer un supplément tel que l’acide alpha-lipoïque.

Voici le seul résultat